forum dédié a la science occulte
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Quelques principes de bases

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dominus
dominus
avatar

Messages : 42
Points : 2178
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 20
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Quelques principes de bases   Ven 27 Jan - 20:50

La radiesthésie, c’est quoi ?

wikipedia a écrit:
La radiesthésie, anciennement appelée rhabdomancie ou encore sourcellerie, est (selon la définition de l'abbé Bouly) la croyance en la faculté de découvrir, grâce au pendule ou à la baguette, ce qui est caché aux facultés normales mais dont l'existence est réelle ou imaginaire. Le radiesthésiste permettrait de découvrir des sources, retrouver un objet perdu ou une personne disparue, établir undiagnostic médical, déterminer la profondeur d'un puits, etc. On doit le mot "radiesthésie" aux abbés Bouly et Bayard. Ce mot est composé du mot latin radius, qui signifie « rayon » et du mot grecaisthêsis qui veut dire « sensibilité ».


Personnellement je vous parlerais essentiellement de pendule. Je ne m’y connais pas assez en baguettes pour répondre à des questions dessus.


Comment choisir son pendule ?

Car oui, il existe des milliers de pendules différents. Trouvables dans n’importe quelle boutique ésotérique ou de lithoterapie, ils peuvent aussi être construits manuellement avec un trombone et un bout de ficelle, par exemple. Certains sont creux et permettent d’y insérer des éléments « témoins », mais pour moi ce n’est pas une nécessité. Aussi, même si je suis d’accord que tout et n’importe quoi peut faire office de pendule, il est préférable d’en avoir un ou deux réservé à notre pratique, avec le(s)quel(s) on soit en harmonie.

Aussi, pour le « choix » du pendule, si vous l’achetez, je vais utiliser une phrase très connue « c’est la baguette qui choisi son sorcier ». Le pendule, c’est la même chose. Dans une boutique, prenez votre temps, observez tous les choix qui s’offrent à vous et laissez votre main vous guider. L’idée est de les tester jusqu’à trouver « le bon ». Personnellement, j’utilise la question « est-ce que tu me corresponds ? » et demande une réponse rapide et un cercle parfait pour considéré que la réponse est totalement affirmative.

Fabriquer soi-même son pendule a pour avantage que l’on transmet directement un part de son énergie dans tout ce que l’on confectionné soit même. Mais ici aussi il faut prendre son temps dans la choix des matériaux. Préférez des matières naturelles (bois, pierres, coquillages, etc.) au synthétique. Le métal peut être également utilisé, mais il conviendra à peu de personnes car il a tendance à affecter les perceptions puisqu’ils sont naturellement conducteurs. Préférez également des formes cylindriques qui assurent un meilleur équilibre au pendule.

Pour conclure, je dirais simplement qu’il faut vous sentir parfaitement bien avec votre pendule. C’est un compagnon de tous les jours selon moi, presque un ami. Donnez-lui de l’affection, il vous le rendra.


Manipulation du pendule

Le mieux est de commencer seul. Généralement on se sert de sa main « forte » (la main avec laquelle vous écrivez, donc), mais si vous vous sentez plus avec votre main « faible », libre à vous de manipuler le pendule avec celle-ci. Beaucoup de livre préconise des positions particulières pour tenir un pendule. Personnellement, je m’assoie toujours à l’arrache quand je l’utilise. Je coince la chainette entre mon pouce et mon index, la chaine passant par-dessus l’index et c’est tout.

Avec un premier pendule, il faut définir avec lui qu’est ce qui voudra dire « oui » et quel mouvement voudra dire « non ». Pour cela, il suffit simplement de lui demander de nous montrer, ou bien de lui faire faire le mouvement que l’on a choisi tout en lui disant que cela voudra dire oui. Je préfère lui demander directement pour ma part, car imposer n’est jamais très bon et il n’en fera sûrement qu’à sa tête par la suite, donc pour le dialogue, ça peut être folklorique (c’est du vécu).

Après, posez la question, à haute voix ou non, et attendez la réponse. Moi je me répète la question dans ma tête et me concentre simplement là-dessus jusqu’à obtenir une réponse claire. Pour éviter l’autosuggestion (faire dire au pendule ce qu’on veut qu’il nous répondre), il faut éviter de laisser ses pensées divaguer. Rester vraiment neutre et totalement concentrer sur la question, sans imaginer de réponses.


Quelques petites choses :

N’utilisez jamais le pendule de façon frivole. Si vous êtes capables de prendre la décision ou que vous connaissez déjà la réponse, laissez le pendule dans son sac.

Faites confiance au pendule, ne posez jamais la même questions deux fois dans une même séance.

Restez humble

N’utilisez le pendule qu’à des fins louables.

Un pendule est un objet personnel que l’on ne prête pas. Utilisez le avec sagesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaire-sorcier.forumgratuit.org
 
Quelques principes de bases
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La méthode Coué: les bases de la pensée positive
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» quelques champignons
» Quelques vérité ou canular du monde
» Quelques Hérésies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le sanctuaire des sorciers :: La cour du Sanctuaire :: Radiestesie-
Sauter vers: