forum dédié a la science occulte
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Suite de des bases - Partie 1 : la Concentration.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dominus
dominus
avatar

Messages : 42
Points : 2117
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 20
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Suite de des bases - Partie 1 : la Concentration.   Ven 27 Jan - 20:16

Le Fonctionnement de la Sorcellerie

La sorcellerie est une manipulation de l’énergie universelle. Cette manipulation est utilisée consciemment ou non pour permettre à l’énergie d’atteindre son but et faire les changements désirés. Cette magie est partout et non pas seulement où il y a pratique et phénomènes étranges et inexpliqués. Un rituel n’est pas sorcellerie quand il n’y a personne pour le lancer et le faire agir. On peut comparer un rituel à un rite religieux : on y allume des bougies et de l’encens, on y médite et faisons une « prière » pour faire une demande d’accomplissement et on termine en remerciant celui (ou ceux) qui exécuterons nos demandes. Un rituel est en réalité une manipulation de l’énergie universelle. Comme mentionné dans la première leçon, nous utilisons des instruments (chandelles, encens, eau, sel, etc.) car ils nous procurent un effet psychosomatique. En fait, l’effet de ces éléments nous permet de croire en la puissance de nos paroles et de nos gestes. Le fait de pratiquer est de croire et de vivre dans cette croyance. En vivant cette croyance, nous faisons notre magie en pensant et en agissant. La vie est magique et suit son cours grâce à cette magie. Nous vivons dans cette vie ; nous vivons donc dans la magie et nous suivons notre chemin grâce à elle. Il est faux de penser que nous utilisons la magie ; nous vivons en elle et nos gestes et pensées marquent cette magie et par ces gestes et pensées qui découlent de notre âme, nous manipulons cette énergie pour qu’elle se moule à notre existence. Cependant, tous les êtres vivants touchent à ce e magie, les évènements résultants sont donc l’ensemble des gestes et pensées des êtres vivants (ce qui comprend aussi les plantes et les animaux) à ce moment. Les idées les plus répandues ayant plus de poids que des idées isolées. Nous pouvons ainsi dire que la majorité l’emporte . Ne réinventez pas la roue, soyez humble et apprenez des autres (et pas seulement des pratiquants) pour avancer et pour faire avancer et grandir le pouvoir de la magie en vous.

Le Pouvoir du Réflexe

Réflexe : Réaction très rapide anticipant toute réflexion en présence d’un événement. Réponse motrice inconsciente ou involontaire provoquée par une stimulation sensitive ou sensorielle. (Le Petit Larousse). En pratiquant régulièrement et sérieusement, la notion devient réflexe. Tel des cours d’autodéfenses qui nous conditionnent à se défendre rapidement lors de situations dangereuses. . La pratique magique doit se pratiquer de telle manière à ce que les gestes et pensées deviennent automatiques. Un réflexe, comme la définition le dit plus haut, est un mouvement non dicté par notre conscience directe. Ce type de mouvement est très puissant de par le fait que nous n’avons pas le temps de réfléchir à notre capacité de le faire et aux limites imposées par notre esprit. Les limites sont dictées par notre conscient et la société et nous nous fions à ces modèles pour vivre et pour juger. Cependant, nous devons oublier ces limites pour se dépasser et obtenir plus de possibilités. Il existe beaucoup d’exemples qui démontrent notre capacité à dépasser ces limites par le mouvement de réflexe.
- La femme qui soulève une voiture pour sauver son bébé;
- Ceux qui survivent à des chutes de plusieurs étages;
- Etc.

Voici un exercice simple qui vous démontrera clairement la force des mouvements irréfléchis.
En groupe de 5 personnes, placez une chaise dans le milieu d’une pièce. Asseyez une personne sur ce e chaise (préférablement la plus lourde), les 4 autres se plaçant à ses épaules et à ses genoux. Placez vos 2 index en dessous de la partie ou vous êtes positionnées (genoux ou épaules) et tentez de soulever la personne.
Vous remarquerez que vous aurez une réelle difficulté à la soulever.
Alors, à partir de la personne étant disposée à l’épaule droite du sujet assis, placez votre main chacun votre tour dans le sens des aiguilles d’une montre au dessus (sans toucher) de la tête du sujet assis. Faites 2 tours pour y placer vos 2 mains et ensuite faites le contraire ; retirez vos mains chacun votre tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre à partir du dernier à y avoir placé sa main au dessus. Dès que la dernière personne (soit la personne étant à l’épaule droite du sujet) a enlevé sa main, placez à cet instant vos 2 index en dessous de la partie ou vous êtes positionnés et soulevez-les sans attendre les autres. Vous serez surpris de constater que vous soulevez maintenant le sujet assis sans aucune difficulté.

Nous devons nous libérer de nos contraintes pour nous permettre d’avancer plus rapidement dans notre apprentissage. Ce n’est pas facile, mais ce n’est pas non plus impossible.

Le Contrôle de Soi

Avant de faire toutes sortes de pratique, on doit conserver un bon équilibre psychologique. Le contrôle de soi est une base très élémentaire.
Ce contrôle nous empêche de faire des erreurs et nous permet d’atteindre plus facilement nos buts. Se contrôler est en réalité une maîtrise de ses sentiments. Maîtriser sa colère pour ne pas déroger de son but en insultant la personne nous permettant d’y parvenir. Maîtriser son orgueil pour éviter d’avoir des ennuis ou une jambe cassée... Etc.
Maîtriser ses sentiments nous permet de mieux nous concentrer sur nos actions et sur les résultats qui peuvent en découler. Rien n’est immuable et savoir réfléchir aux conséquences de ses actes est primordial pour ne pas se faire fermer des portes au nez. Vouloir contrôler les autres par la peur (ou qu’importe la façon) n’apporte qu’une petite flatterie sur votre orgueil qui disparaîtra lorsque ce caprice se retournera contre vous. Je ne veux pas prôner ici de ne faire que le bien. Je m’explique plus clairement.
La vie nous regroupe instinctivement en société où chaque métier est choisi et tout le monde a sa place. La société nous permet d’avoir des relations qui, eux, nous permettent d’avoir plus facilement ce que l’on désire. Lorsqu’on connaît un vendeur de voitures, il nous fait un bon prix quand vient le temps de s’acheter une voiture. Il est heureux d’avoir fait une vente et nous d’avoir payé moins cher. La méchanceté ne paie que notre orgueil, mais ne nous donne aucune chance ni possibilité d’avoir plus. Flatter son orgueil n’est donc pas vraiment une bonne idée... Se faire des relations est visiblement synonyme à se faire des amis, des connaissances. Nous offrons un service à ce e personne qui, heureuse, nous en donne un en retour un jour ou l’autre. Nous avons pu remarquer que les êtres les plus puissants de ce monde ont obtenu de l’argent parce qu’ils avaient des connaissances pour les aider et leur permettre d’aller au bout de leur ambition. Et ils ont d’autres contacts qui leur permettent de passer par dessus certaines lois facilement.
La vie est fait de connaissances, mais pour faire ces connaissances, nous devons contrôler nos émotions et agissements.
Avoir des vêtements soignés et propres permet de tomber immédiatement dans la confiance des gens. Avoir un langage soigné et un vocabulaire varié permet d’avoir le respect des autres. Avoir un bon gabarit de connaissances générales permet d’être bien vu des gens.
Agir et conseiller les autres avec sagesse et logique permet de se faire des alliés et des bons contacts.
Vaut mieux « séduire » le professeur et avoir des bonnes notes sans effort, que d’entrer dans le groupe de durs de l’école et d’être mal vu de tous les autres élèves qui deviendront plus tard policiers, directeur d’entreprise, vendeur, chef de département, multimillionnaire, artistes, etc.

La Visualisation

Il faut pouvoir bien visualiser l’énergie pour avoir la possibilité de l’utiliser correctement. La visualisation est l’acte de voir sans les yeux, ou plus précisément, de voir avec l’esprit. On ne peut la relié directement à l’imagination qui ne vient que de notre créativité. La visualisation est une autre vision des choses qui nous permet de « voir » un objet que l’on n’a pas devant les yeux. Avec la pratique, on arrive à voir cet objet, à le sentir et presque à le toucher. Ce e technique est directement liée à la concentration qui nous permet de sortir de notre état d’esprit pour en accepter une autre, celle provenant de la visualisation qui nous donnera la possibilité de projeter l’énergie de nos rituels et de maîtriser nos talents.
Ici, c’est principalement la pratique qui nous permet de bien maîtriser la visualisation. J’ai séparé le chemin de ce e maîtrise en niveau :

Niveau 1

Tout d’abord, regardez un objet quelconque de tout ses sens et côtés (une pomme, un jouet, etc.). Après, vous fermez les yeux et vous vous concentrez comme expliqué dans la leçon 1. Ensuite vous reproduisez dans votre esprit l’image de l’objet que vous avez précédemment étudié. Mentalement faites tourner cet objet de tout sens et côtés pour voir tous ses détails.
Lorsque vous pourrez faire ça sans aucune difficulté, c’est le moment de monter de niveau...

Niveau 2
Regardez un objet quelconque de tout ses sens et côtés (une pomme, un jouet, etc.). Ensuite, cachez cet objet et, en gardant les yeux ouverts, vous devez voir l’objet devant vous, comme s’il était là. Faites-le tourner de tout sens pour bien voir toutes ses couleurs et détails.
Lorsque vous pourrez faire ça sans aucune difficulté, c’est le moment de monter de niveau...

Niveau 3
Les yeux fermés, vous vous inventez un objet qui n’existe pas (une carotte de pluton, une télévision
holographique, etc.). Ensuite, tournez-la de tout les sens et regardez tout les petits détails de votre création.
Ceci toujours les yeux fermés.
Lorsque vous pourrez faire ça sans aucune difficulté, c’est le moment de monter de niveau...

Niveau 4
Vous vous inventez un objet qui n’existe pas (une carotte de pluton, une télévision holographique, etc.). Ensuite, les yeux ouverts, admirez votre création en la tournant de tout les sens, en regardant tout ses petits détails.
Lorsque vous pourrez faire ça sans aucune difficulté, c’est le moment où vous serez prêt à manipuler l’énergie...

Allez, pratiquez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuaire-sorcier.forumgratuit.org
 
Suite de des bases - Partie 1 : la Concentration.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» suite geométrique(et partie entière^^)
» Les Bases - Partie 2 - La visualisation
» [Info] Initiation aux bases Partie I : L'ésotérisme, définition.
» R6 réalimentation suite à gastrectomie
» Les volcans d'Indonésie (une petite partie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le sanctuaire des sorciers :: L'intérieur du Sanctuaire :: Les bases & Avertissements-
Sauter vers: